Claudine Vivier, artiste

Installée au Québec depuis 1973, Claudine Vivier a toujours pratiqué le dessin d’observation en fréquentant des cours du soir et des ateliers libres de modèle vivant, parallèlement à sa profession de traductrice. Elle a également étudié les techniques de l’estampe, et en particulier celles de la gravure sur bois et de la linogravure, en suivant des cours au département d’arts plastiques de l’UQAM au début des années 80. C’est en dessinant des paysages à l’aquarelle, puis au pastel, et en réalisant des illustrations d’albums pour enfants, qu’elle s’est familiarisée avec la couleur tout en poursuivant son travail en noir et blanc.
Elle a exposé en 2007 de grands dessins de la Côte-Nord au Centre d’action culturelle à St-André Avellin, puis en 2011 une série de paysages au pastel dans le cadre de l’exposition Sculpture en deux temps de M. Ozgen Eryasa au Centre d’art de Montebello.
Toute ma vie, j’ai dessiné dès que j’en avais le temps et le loisir. Dessiner est pour moi un exercice de concentration et de présence au monde. C’est aussi une façon de commenter ce qui m’entoure en donnant à voir aux autres ce qui attire mon œil ou qui me procure une émotion. J’ai par conséquent une prédilection pour le paysage, surtout les paysages structurés par les activités humaines comme les marais salants, les paysages agricoles ou les zones industrielles.
J’ai toujours été intéressée par le travail en noir et blanc, par l’impact du noir sur le blanc lumineux du papier, d’où mon intérêt pour l’estampe, qui m’a appris l’importance des « réserves », le blanc du papier avec lequel je joue quand je travaille à l’aquarelle.
Que je le fasse en noir et blanc ou en couleurs, je cherche en dessinant à capter le mouvement sur le papier, qu’il s’agisse du mouvement qui anime le corps du modèle, du déplacement de l’oiseau, de la course des nuages ou des ondulations d’un paysage. Comme pour fixer et conserver la trace de ce qui est toujours en train de se transformer ou de disparaître.
Claudine Vivier sera des nôtre à la 22è édition du Rendez-vous des arts de Papineauville les 25 et 26 août.
Venez la rencontrer et voir ses œuvres à son chapiteau.
A bientôt et bonne visite.