Les Brasseurs de Montebello s’associe à quatre festivals

Image2

 

Le président des Brasseurs de Montebello, Alain Larivière, avec le directeur de Musika, Yvan Tanguay, la promotrice du Festival rires Petite-Nation, Isabelle Millette, le responsable du Rendez-vous des arts de Papineauville, Paul Simon, et le promoteur du Festival rires Petite-Nation, Yan Proulx.

Il sera possible de boire de la bière des Brasseurs de Montebello lors de quatre festivals dans Papineau cet été. Le président de l’entreprise, Alain Larivière, a conclu des ententes avec le Rendez-vous des arts de Papineauville, les Portes ouvertes de Bowman, le festival Musika et le Festival rires Petite-Nation. Les festivaliers pourront ainsi se rafraîchir avec des bières locales.

Le directeur de Musika, Yvan Tanguay, cherchait un produit de qualité pour offrir aux amateurs de musique jazz et de blues présents à la première édition en septembre. Le site principal de l’événement sera situé juste en face du pub des Brasseurs à Montebello. « En plus de nous créer une bière à notre image, l’emplacement des Brasseurs est parfait pour le festival. La gestion sera plus facile », soutient-il.

De son côté, le Rendez-vous des arts de Papineauville fait affaires avec Les Brasseurs de Montebello depuis deux ans. « Tous nos fournisseurs sont des gens de la région », indique le responsable de l’événement, Paul Simon.

Les organisateurs du Festival rires Petite-Nation, Isabelle Millette et Yan Proulx, abondent dans le même sens que M. Simon. Aussi propriétaires du Journal Les 2 vallées, ils sont extrêmement sensibles à l’importance d’encourager les commerçants locaux. « Dès le départ, c’était clair que nous ne voulions pas des produits de compagnies comme Labatt ou Molson. En plus, les Brasseurs vont nous créer une bière légère pour nos festivaliers. Les gens moins friands des produits aux goûts plus prononcés des micro-brasseries pourront ainsi boire une bière ressemblant aux traditionnelles, mais brassée par une entreprise locale », affirme l’une des responsables du festival d’humour, Isabelle Millette.

Pour M. Larivière, il est naturel de collaborer avec des gens qui participent à l’économie de la région. Il se dit extrêmement fier et honoré que ces quatre festivals soient les premiers de la région à faire confiance et encourager une brasserie locale.

En plus de développer des partenariats avec différents organismes et entreprises, c’est le moment idéal pour lui de faire découvrir la brasserie aux touristes, mais aussi aux gens qui connaissent moins les bières de micro-brasserie. « Beaucoup de gens croient encore que les produits de micro-brasseries sont des bières noires très fortes. En discutant avec la personne, on découvre ses goûts et on peut lui trouver une bière qu’elle saura apprécier », explique-t-il.

L’économie locale
Selon ces organisateurs de festivals, l’aspect économique pour la région n’est pas à négliger. En plus de faire rouler l’économie locale pendant quelques jours, leurs événements incitent les touristes à découvrir des producteurs locaux et d’autres attractions. « C’est pourquoi il est important de bien représenter notre région en s’associant à des gens comme Alain », de conclure M. Tanguay.

Extrait du Journal les 2 Vallées daté du 22 mai 2019